Posted in Bien-être

Notre esprit nous dit

Notre esprit nous dit Posted on 2 octobre 2020Leave a comment

Comment notre esprit communique avec nous ?

J’entends ici par le vocable « esprit », l’activité de notre conscience et celle de notre inconscient.

Souvent, on entend ou bien on lit dans les différents magazines de prendre conscience de votre environnement, des autres et de nous-même. Mais comme on peut s’en rendre compte , l’accès direct à notre esprit est souvent difficile, parasité. 

Notre vie, si je pars du postulat qu’elle est régie par une sorte de prédestinée, on peut l’imaginer guidée comme un GPS, par une conscience qui est là pour nous aider à atteindre notre destination finale, c’est notre chemin de vie. Peu importe la route que nous allons emprunter. Que ce soit une vie tranquille ou bien une vie semée d’embûches, il semble que l’on doive atteindre une certaine finalité, qui est propre à chacun.

Pour cela, notre conscience va utiliser tous les moyens mis à sa disposition pour faire passer des messages.

L’intuition tout d’abord, c’est la petite voix qui vient de l’intérieur, aidée par différents sens mis en éveil, qui vont nous indiquer la bonne marche à suivre, les choix à réaliser. 

 Malheureusement, nous ne l’écoutons pas toujours assez, pour la simple et bonne raison que notre égo et nos peurs nous empêchent de faire confiance à notre intuition. Il suffirait de se poser un peu et de l’écouter, afin de comprendre son langage. « Cf. Texte l’intuition-la croisée des chemins ».

Ensuite,  il y a les rêves, qui parfois nous réveillent, nous angoissent, nous effraient, mais aussi nous éclairent … ils nous échappent bien souvent  à notre réveil, on les oublie totalement. Parfois  incompréhensibles, nous préférons les ignorer plutôt que de prêter attention, on les voit tel un oiseau de mauvaise augure et on n’essaie pas de décortiquer un sens caché. Un bloc-notes sur la table de chevet pour les noter dès le réveil, avant qu’ils ne disparaissent peut permettre une relecture et une réflexion plus apaisée plus tard dans la journée .

Nos cinq sens, qui accompagnent les émotions, qui nous guident et permettent  de ressentir tous les bienfaits de la vie. Quel plaisir lorsqu’ils sont en éveil grâce à une odeur délicate, un goût subtil , une douce caresse …etc

Mais les addictions font oublier le goût avec la « mal bouffe », coupe les odeurs et le palet avec les cigarettes, l’alcool, empêchent d’entendre les bruits de la nature avec le brouhaha continuel de nos machines et pour finir les yeux rivés sur nos smartphones, nous abîmons notre vue et ne voyons plus l’environnement qui nous entoure. Donnons nous quelques minutes par jour pour retrouver l’usage conscient de ces sens. C’est grâce à eux que l’émotion nous envahit, que la vibration du moment se ressent, que l’on se sent vivant tout simplement. 

Enfin, la maladie. « Cf texte Le mal a dit »

Ça peut vous paraître étrange que j’évoque la maladie comme moyen de l’esprit pour nous parler. 

La maladie qui nous dérange, nous fait peur. Lorsqu’elle frappe, nous ou l’un de nos proches, on se rend compte de la fragilité de l’existence. Et pourtant, lorsqu’on  apprend à la lire, la décrire , la comprendre, Lorsqu’on s’interroge sur les raisons plus spirituelles de sa survenue, on s’aperçoit qu’elle est le messager de notre conscience. D’un simple bobo, à une maladie incurable, elle vous indique les  pensées qui l’ont fait éclore, vos peurs, vos inquiétudes. Essayez de comprendre le message qui se cache derrière cette information qui s’inscrit dans notre corps , et qui doit permettre de se demander : que dois-je changer dans mon quotidien, dans mon mode de réflexion qui me fait tant souffrir ? 

En résumé, revenons régulièrement, le temps d’un instant, accordons nous des pauses, des moments bien à nous pour nous recentrer, couper les liens avec le monde matériel. Re-découvrir les bienfaits de la nature sur notre corps, notre esprit, notre être tout entier. 

Exercice de méditation. 

Installez-vous confortablement, le dos bien droit dans un lieu calme paisible. Fermez les yeux, et demandez vous quel est le message que votre esprit veut vous faire passer. 

En reproduisant cet exercice régulièrement vous allez avoir une meilleure perception de vos ressentis et également une augmentation de votre état de conscience dans votre recherche du meilleur équilibre. 

Autre exercice : 

Prenez quelques secondes à tous moments de la journée et essayez d’imaginer quelle cause émotionnelle créé tel comportement, telle douleur, telle humeur. 

C’est le début de la pleine conscience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.