Posted in Amour Bien-être

L’intuition : la croisée des chemins

L’intuition : la croisée des chemins Posted on 29 novembre 2018Leave a comment

Et si vous essayiez de vous faire confiance?
Juste de suivre cette sensation,cette petite voix, cette certitude, ce sixième sens…Bref, appelons-là comme on veut, il s’agit de l’intuition.

Il n’est pas question ici de don de prédiction ou je ne sais quoi, mais d’une connaissance immédiate.
Les domaines de la psychologie (avec notamment Carl Gustav Jung), de l’économie (Daniel Kahneman professeur à l’université de Princeton, lauréat du prix Nobel d’économie en 2002, ou Herbert Simon, prix nobel d’économie en 1978), de la philosophie (de Platon, Descartes, Bergson à J.P.Sartre), s’accordent tous sur cette définition de l’intuition comme un sentiment d’évidence quant à la vérité d’une proposition.
Il arrive très régulièrement que notre corps, ou notre conscience perçoive un savoir qui n’est pas le fruit d’un apprentissage ou d’une réflexion.
Nos cinq sens (toucher, vue, ouïe, goût, odorat) sont en éveil même à notre insu.
En effet, le fonctionnement de notre inconscient permet de capter des informations et de procéder à des déductions si rapidement et si spontanément qu’il n’arrive à notre conscience que le résultat : ce résultat est cette idée qui nous vient et qui semble claire, vraie : l’intuition.
Sauf que bien souvent, comme elle n’est pas le fruit de notre réflexion, de nos observations conscientes, on la rejette ou on n’y prête pas attention.

C’est dommage car cette intuition est notre vérité, elle émane de notre inconscient en prenant en compte un tas de paramètres qu’une réflexion consciente est incapable de combiner avec cette immédiateté.
Tentez de la suivre, il est surprenant de constater à quel point elle est juste , au sens de l’équilibre, de l’opportunité, au sens du choix adapté à notre propre personnalité .

Il ne coûte rien d’essayer de changer de point de vue, de ressentir sa pensée et de la suivre, de la laisser s’épanouir. Une intuition est par définition la connaissance immédiate d’une vérité .
Le seul bémol est de confondre l’intuition avec le désir ou avec la peur. Ces deux phénomènes parviennent à notre conscience sous la forme d’émotions parfois tenaces, se transformant en pensées, ce qui peut amener parfois à les confondre avec une intuition.

Par l’apaisement de l’esprit, l’écoute des sens au travers notamment de la méditation, de la respiration, vous pouvez parvenir à dissocier des émotions crées par une personne ou une situation, de votre intuition vis à vis de cette même personne ou situation.
Le bénéfice est double : vous constatez vos propres désirs ou peurs et êtes plus à même de les analyser afin d’y répondre ; et vous observez vos intuitions avec le libre arbitre de les suivre ou de les ignorer.

Agir et réagir selon son intuition permet d’acquérir une plus grande confiance en soi, avec un sentiment de liberté plus accru qui apporte au quotidien une certaine sérénité, la question n’est pas d’y croire ou de ne pas y croire, mais d’essayer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.