Posted in Bien-être

L’hypersensibilité

L’hypersensibilité Posted on 20 septembre 2019Leave a comment

Pourquoi sommes-nous si différents, les uns des autres ?

Certes il y a le côté environnemental, social, économique…

Mais, même au sein d’une même tribu, il y a tant de disparités. Je voulais vous parler des hypersensibles, qui représentent 15 à 25% de la population.

Nous utilisons tous la totalité des zones de notre cerveau. Mais la majorité des occidentaux utilisent l’hémisphère gauche, correspondant à la raison, la logique et un comportement cartésien.

Pour les hypersensibles, c’est l’hémisphère droit qui domine et qui correspond à l’intuition, l’imagination, aux émotions et à la créativité. Lorsqu’une personne arrive à tirer profit de cette capacité dans son activité professionnelle ou dans son quotidien, cela peut la sublimer et lui permettre de rendre son œuvre exceptionnelle.

Comme dans certains domaines de la littérature, de la musique, du septième art, de la peinture, mais également de l’architecture… Au-delà des techniques, des savoirs acquis par ces personnes, leur ouverture sur le fonctionnement du cerveau droit leur donne cette petite chose en plus que l’on nomme souvent « un don » ou « éclair de génie ».

Le revers de la médaille c’est qu’il faut accepter ce don et parvenir à vivre avec. Capable de réaliser de véritables prouesses, faut- il encore que dans leur conception, ces personnes comprennent et synthétisent ce qui leur est demandé afin qu’elles sachent comment elles doivent réaliser la tâche. Elles risquent d’avoir les plus grandes difficultés à se lancer dans un projet, prendre des décisions.

Leur cerveau fonctionne et réagit très vite et leur donne du mal à canaliser leurs idées.

Elles captent des informations dans l’environnement plus vite que la moyenne, grâce à leurs sens sur-développés. Mais se froissent, se ferment lorsqu’elles sentent un danger. Alors que l’entourage ne ressent pas grand-chose.

Elles ont besoin d’être toujours sollicitées intellectuellement et risquent de s’ennuyer rapidement. Leur cerveau est tellement productif qu’il est capable d’enchaîner tous azimuts, dans toutes les directions au risque de se perdre en chemin.

Souvent en difficulté dans la vie avec des problèmes de santé qui leur gâchent leur quotidien, (car tellement sensibles que leur corps, messager de leurs émotions, exprime par les maux ce que l’esprit perçoit), elles ruminent également souvent le passé et parfois tombent en dépression ou bien repensent de façon incessante les situations qui peuvent se présenter à elles, dont elles ont le plus grand mal à se défaire, et auront alors tendance à développer des angoisses et du stress.

Brillantes dans un domaine précis comme l’artistique, auditif, le verbal, les mathématiques etc… selon leurs capacités cognitives, mais désordonnées dans beaucoup d’autres domaines, elles peuvent prendre des chemins destructeurs comme l’alcool, la drogue et tous les excès. Pour exister, cacher son hypersensibilité, elles pourront faire le clown, ou bien des bêtises de plus en plus graves afin d’attirer la lumière et persuader leur environnement et elles-mêmes qu’elles existent.

Parfois elles masquent leur détresse dans la réussite économique, mais malheureusement n’arrivent pas à combler leur manque. D’une fidélité incroyable envers ceux qui leurs porteront de l’attention, elles feront toujours passer les autres avant leurs propres intérêts quitte à se mettre en difficulté, être utilisées par les gens.

Dès l’enfance, lors de l’apprentissage, leurs aptitudes peuvent être très développées dans un domaine précis comme le langage ou l’intelligence corporelle etc… Mais le système éducatif ne permet pas de mettre en évidence ces capacités. Donc très vite l’enfant va devenir introverti ou extraverti en ne sachant pas comment gérer l’ensemble de ses émotions.

Extrêmement vulnérable, influençable et manipulable, il peut subir l’acharnement des camarades malveillants qui voient en lui un nouveau terrain de jeu ou au contraire être le bourreau pour masquer sa fragilité.

Il faut savoir que les hypersensibles ont des difficultés à se concentrer lorsqu’il y a du bruit. Leur état émotionnel est plus intense. Ils ont une empathie supérieure à la moyenne. Ils ont la faculté de ressentir l’état émotionnel des autres. Ils perçoivent leur environnement mieux que quiconque et ont besoin plus que les autres d’attention, d’écoute, de reconnaissance et d’amour.

Je pense que les hypersensibles ont un véritable don et que nous sommes tous capables de développer cette part en nous et qu’il ne faut pas masquer nos émotions, même si parfois cela peut paraître comme une fragilité mais au contraire en prendre conscience, nous permet d’avoir un sixième sens qui peut nous servir aussi bien dans notre activité professionnelle, familiale, environnementale et sociale.

Pour cela il faut être à l’écoute de son corps, de son environnement et des autres qui sont là pour nous aider et nous faire grandir.

Pour aider les hypersensibles, tout d’abord il faut être patient, attentif et observateur pour comprendre comment la personne ou l’enfant réagit selon les situations. La méditation peut l’aider à se recentrer.

Ensuite, tenter de les guider afin de définir dans quels domaines ils peuvent évoluer. Leur fixer des règles, non pas pour les limiter dans leurs développements, mais plutôt pour leur éviter de s’égarer. Il faut les écouter, les rassurer et les réconforter, surtout dans le domaine où ils ont le plus de difficulté.

Il faut constamment être vigilant pour éviter que leurs angoisses prennent le dessus. Et pour finir leur apporter tout votre soutien, vos encouragements et tout votre amour pour leur permettre de s’épanouir et d’être en harmonie avec eux-mêmes.

Exercice de méditation.

Installez-vous confortablement, le dos bien droit dans un lieu calme paisible. Comment percevez vous votre sensibilité, avez-vous de l’intuition. Dans quel domaine vous sentez-vous à l’aise. Est-ce que vous êtes en phase avec vous-même.
En reproduisant cet exercice régulièrement vous allez avoir une meilleure perception de vos ressentis et également une augmentation de votre état de conscience.

Autre exercice :

Prenez quelques secondes à tous moments de la journée et observer, si vous êtes en contact avec des personnes hypersensibles. Pouvez-vous les guider à développer leurs talents.

C’est le début de la pleine conscience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.