Posted in Bien-être

Les travaux

Les travaux Posted on 21 février 2020Leave a comment

Dans le cadre de mon travail, « dans les travaux de bâtiment » j’ai été consulté pour la réhabilitation et l’extension d’une maison de village.
Je connaissais les clients « Philippe et Véronique » depuis de nombreuses années, cela nous à permis de travailler en totale confiance.

Depuis au moins trois ans, Philippe me parle de son projet et à chacune de nos rencontres, nous avons pu petit à petit finaliser le dossier. Tout d’abord l’Architecture, ensuite l’étude de prix pour la demande du prêt et pour finir la consultation des Entreprises. Je sentais une envie de réaliser le projet, mais beaucoup de temps se passait entre chaque étape. Jusqu’au démarrage du chantier.

La maison de Village se situe entre une départementale au Nord, dense et bruyante, et un terrain occupé par des chevaux , chèvres, poules… au Sud ( un contraste incroyable entre les deux façades). Les clients ont hérité de l’ensemble de la maison de village qui comprend deux logements suite aux décès de la maman de Philippe dans la maison.

Depuis le début, je m’aperçois que Philippe et Véronique ont beaucoup de mal à se débarrasser des affaires de la maman qui encombrent le logement. Je peux comprendre la difficulté de faire un deuil. Donc j’évite de leur mettre la pression et m’en accommode tant bien que mal.

Les travaux commencent par la préparation de l’infrastructure de l’extension, mais également la démolition des cloisons de l’étage. Ensuite quelques créations d’ouverture pour agrandir la salle à manger et l’entrée. Tout se passe très bien.

Ayant participé depuis le début des travaux, je me lance dans l’aménagement intérieur « cloisonnement » et petit à petit un certain nombre de problèmes commence à apparaitre comme : la panne d’un marteau piqueur, ensuite d’une visseuse, puis du projecteur sur batterie. Bref, un certain nombre d’outils qui tombent en panne les uns après les autres. Cela n’a rien d’exceptionnel, mais ça commence a faire beaucoup, surtout en considérant le prix pour les remplacer.

Des petits accidents quotidiens arrivent successivement, une plaque qui me tombe sur le pied, différentes coupures, chocs, chute d’un escabeau avec pour conséquence un Tibia en sang. Ça commence à être inquiétant…le manque de concentration et d’attention, sachant qu’il m’arrive bien sûr de me faire mal, mais sur une période aussi courte, le doute….

Et je ne vous raconte pas que pendant la même période mon collaborateur Ludovic et moi nous sommes tombés malade. « A ce moment de l’année rien d’étonnant ». Et depuis un certain temps, je subis une fatigue incommensurable « ça doit être la période qui veut ça ».

J’allais oublier le nombre de crevaisons avec mes véhicules : au total trois en deux mois et un accident avec mon camion. Un camion équivalent au mien est venu percuter ma cabine pendant que j’étais à l’intérieur lors d’un déchargement de décombres dans un centre de tri avec pour conséquence « la cabine légèrement déformée, pare-brise cassé et porte déchirée, mais bien évidemment à l’extérieur du chantier « donc rien à voir ».

Les travaux se déroulent très bien, mais il y a toujours un outil qui tombe, qui se perd surtout la boite de vis qui se renverse plusieurs fois par jour ou encore des mesures qui ne correspondent pas à la prise de côte initiale. « l’étourderie et la maladresse justifie ces petits désagréments ».

Jusqu’au jour où par hasard je croise Patrice et Magali Ramond de Venelles , tous deux bio énergéticien et radiesthésie qui m’expliquent que je rencontre pendant mes travaux des énergies négatives qui polluent la maison.

Le lendemain je fais par à Véronique des difficultés rencontrées et ouverte d’esprit elle se met en relation avec Magali. Une semaine se passe et j’apprends qu’une vibration négative occupe les lieux et qu’elle a fait le nécessaire. Ok il faut l’accepter.

Véronique m’apprend que la maman de Philippe mais également sa grand-mère et la sœur de sa grand-mère, sont mortes dans la maison à des périodes différentes. Quand sa fille aînée était enfant elle se sentait observée dans sa chambre, mais elle ne comprenait pas de quoi parlait son enfant. Mais également, lorsque son beau père est décédé, Philippe a rencontré une voyante qui lui aurait répété les paroles suivante « Philippe je veux que tu habites dans la maison » sachant qu’il a deux sœurs.

Mais pourquoi je ressens toujours et de plus en plus une oppression ( niveau thorax), beaucoup de colère et une très grosse fatigue. Je décide de contacter Magali. Elle prend plusieurs minutes et me répond que la maison abritait de la magie noire ( lieu qui a pu servir a des rituels) au 19ème siècle, ce qui à ouvert une porte astrale ( avec des entités de bas astral). Il y avait une entité (fin 14ème 1397) morte empalée et une femme morte en 1727 (meurtre) . Les âmes qui ne partent pas sont souvent dues à des morts violentes, soudaines ou suicides . Elle me dit avoir transmuté les mémoires des lieux et des murs, les charges karmiques et re-harmonisé énergétiquement.

Ok et moi dans l’histoire…que j’ avais récupéré des énergies négatives et qu’elle avait fait le nécessaire. ouf..

Une semaine plus tard je me sens particulièrement dynamique et plein d’énergie à croire que le travail de Magalie a fait son effet « je n’en doute pas un seul instant », mais concernant le chantier une zone attire mon attention…le hall d’entrée commun et également Ludovic qui commence à être de plus en plus épuisé, fatigué, stressé, las… une sorte de fardeau et, de plus il fait une chute d’un escabeau d’une hauteur de deux mètres « plus de peur que de mal ».

Je décide de recontacter Magali et de lui demander si elle peut prendre encore sur son temps le nettoyage de Ludovic, ainsi que la maison.
Très gentiment elle me renvoie un message dans l’après-midi pour m’informer qu’elle a fait le nécessaire et qu’elle en a profité pour nettoyer également mon matériel, car tout peut se charger en énergie.

Quelques mois sont passés et plus aucun ressenti d’énergie négative ou de souci particulier.

Est-ce Magali qui a fait quelque chose ? Pour un cartésien, certainement pas, mais de toutes façons, je n’ai observé que le résultat, très positif pour moi.

J’ai alors demandé à Magali une formation en radiesthésie …Affaire à suivre .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.