Posted in Eco-Friendly

Le Plastique – Pollution évitable

Le Plastique – Pollution évitable Posted on 29 novembre 2018Leave a comment

Qui, étant enfant, n’a jamais transformé une bouteille d’eau en plastique en bateau pour le faire flotter sur un plan d’eau quelconque : Une flaque, une mare, son bain, un lac, la mer ou l’océan ?
Qui n’a jamais laissé s’envoler un sac en plastique que le vent a emporté ?
Le plastique, c’est fantastique. Ce n’est pas moi qui le dis (Elmer Food beat), même si je sors la phrase de son contexte, je suis loin de penser la même chose quand je regarde les émissions de télé qui parlent de pollution de notre belle planète bleue.
Il est vrai que le plastique est pratique. Ses utilisations sont riches et variées. On en trouve partout. Il y en a des recyclables et des non recyclables (qui ne le sont pas car trop coûteux à recycler et donc non rentables…).

Recyclable ou non recyclable ?

Dans la catégorie des non recyclables, on trouve les sacs plastiques qui sont maintenant bannis de nos supermarchés, ainsi que les emballages plastiques souples de packagings alimentaires ou de presses. Ces packagings sont utilisés car modelables et très peu coûteux.

Dans la catégorie des recyclables, c’est simple, il y a un logo apparent qui vous permet de vous repérer en fonction de la catégorie de plastique utilisé. On en trouve sur la plupart des bouteilles transparentes alimentaires ou opaques (ex : bouteilles de lessive).

Le recyclage, c’est l’avenir ?

Si on regarde aujourd’hui l’état de la planète et notamment de nos océans qui pullulent de bouteilles plastiques en tout genre, je reste pessimiste. Il faut savoir en plus que la présence des plastiques dans l’océan n’est qu’une infime partie du plastique qui nous pollue vraiment. La France n’est pas un très bon élève dans sa politique de recyclage des matières plastiques. Il y a très peu de temps encore, la France exportait ses déchets plastiques vers la Chine qui refuse aujourd’hui de devenir la poubelle du monde. Cette ère d’exportation est bel et bien terminée et il va bien falloir s’atteler à la tâche.
Au fur et à mesure de mes lectures d’articles sur le sujet, et le web en contient énormément, je m’affole. Les plastiques stockés se dégradent lentement mais irrémédiablement jusqu’à atteindre une taille suffisamment petite pour traverser notre organisme et perturber nos organes vitaux. Certains aliments contiennent déjà ces nanoparticules comme l’eau potable, le miel ou le sel. Boire de l’eau minérale deviendrait dangereux…

Comment réagir ?

Il suffit d’informer en partageant cet article par exemple et idéalement, il faut bannir le plastique dans sa consommation de tous les jours. Ce sont des petits gestes qui, parfois, transforment notre quotidien :
– Ne plus acheter d’eau minérale en bouteille plastique
– Privilégier les bouteilles en verre
– Acheter en vrac, sans packaging
– Privilégier les savons et shampoings durs sans emballage
– Ramasser un déchet plastique au sol quand vous en croisez un et le mettre dans un container de recyclage
– Bien recycler vos déchets
– Privilégier le packaging en carton recyclé.

Les associations

Il existe des associations qui vont dans le bon sens et qui complètent ce sujet avec des chiffres et des exemples plus poussés. Je vous engage à aller consulter leurs sites et, si vous le souhaitez, à y adhérer. Je n’en ai volontairement choisi que deux à titre d’exemple, mais si vous creusez, vous en trouverez d’autres qui vous correspondront peut-être mieux.
– La 1ère est une Française, elle s’appelle Earth Wake et a pour cofondateur Samuel Le Bihan
– La 2ème est une association qui a ses quartiers en Indonésie et en Floride. Son nom est 4Ocean ( Lisez For Ocean). Avec le plastique qu’elle collecte dans les fonds marin, elle fabrique des bracelets recyclés qu’elle revend par la suite pour se financer.

Bonne route sans plastique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.