Posted in Bien-être

Animal Totem

Animal Totem Posted on 20 mars 2020Leave a comment

Tout a débuté dans un salon du bien-être. Après avoir suivi plusieurs conférences ( sur la biodynamique, Le pardon et les EMI ) et en attendant une dernière représentation, je déambulais entre les stands de Yoga, Reiki, Médium… Le son d’un tambour résonne dans l’enceinte.

Attiré par la musique, je m’approche et découvre un rythme très agréable. Deux personnes sont là pour accompagner le tambour, l’une avec un Triangle et l’autre avec une sorte de coupe de cristal. Absorbée par la musique, une chamane s’approche de moi et tambourine sur différentes hauteurs de mon corps ( tête, épaule, bassin…).

À ce moment là, je ressens un bien-être incroyable. Le son rentre littéralement en résonance avec mes cellules. Elle me glisse un petit mot « sois patient », je lui réponds alors: « vous pouvez dire cela à tout le monde » et elle me répond « sauf que je vous le dis à vous ».

Après la représentation, je me suis senti plein d’énergie, une bonne vibration et serein « wahou, incroyable sensation ». Me dirigeant en direction de la dernière conférence, je me retrouve devant le stand de la chamane. Elle vient vers moi, se présente et sur sa carte de visite on peut lire « Nadia, femme libellule de l’eau de la cascade ». Elle me parle de ses ateliers Chakra et Totem. D’un élan de curiosité, je lui donne mes coordonnées pour un rendez-vous découverte.

Petit cours d’histoire :

Le chamanisme trouve sa source en Sibérie, la pensée chamanique s’est étendue de la Baltique à l’Extrême-Orient et a sans doute franchi le détroit de Béring avec les premiers Amérindiens.

On observe des pratiques analogues chez de nombreux peuples.

Le mot chaman est connu dès le XVII siècle et se présente comme intermédiaire entre l’homme et la nature. Il se dit « sage, thérapeute, conseiller, guérisseur et voyant ».

Le rendez-vous est donné, un vendredi soir 19h. Sous une pluie battante, je trouve la maison perdue au bout d’un chemin. Un escalier extérieur m’amène à l’étage de cette villa construite dans les années 80, louée à cet effet. La chamane m’accueille et m’invite à prendre place dans une grande pièce dépourvue de meuble. L’ensemble des participants est déjà là. On m’avait demandé d’emmener « un tapis de sol, un coussin, une couverture et un bandeau pour les yeux. »

Tout d’abord la chamane nous demande de prendre place, de préparer notre couchage et nous explique le déroulé de la séance.

Tout commence par un nettoyage des corps ( physique et astral). Puis, elle nous demande de nous regrouper par deux et je me retrouve avec un petit bout de femme, frêle, je ne saurais lui donner d’âge, cheveux blancs très longs.

La pratique consiste à nettoyer toutes les mauvaises énergies accumulées dans la journée. Munie d’une coquille de la famille du mollusque « représentation de la symbolique de l’eau », d’une plume « symbole de l’air », de la sauge « symbole de la terre » et une bougie allumée « symbole du feu ». La technique consiste à enfumer de sauge incandescente la personne debout à l’aide d’une plume comme éventail.

Ensuite, assis sur notre tapis, elle nous fait passer à tour de rôle une majestueuse plume de rapace qui nous sert de bâton de parole. A tour de rôle on se présente et chacun est libre de parler de ce qui lui tient à cœur.

Pour ma part, je me présente et explique le but de ma visite « curiosité et découverte ». Je m’aperçois qu’un certain nombre de participants « je suis le seul homme » a déjà assisté aux différents stages et évoque ses différentes expériences. A la suite de notre présentation la chamane entonne des chants afin de rentrer en contact avec les esprits…

La séance du jour concerne la découverte de l’animal totem du chakra sacré.

Nous voilà allongés sur notre tapis de sol, bien couvert avec comme seule lueur, une petite bougie. Calme, paisible, la chamane commence à tambouriner et je sens mon corps qui se met à l’unisson. La séance dure 20mn et lorsque le tambour change de rythme cela nous indique que nous pouvons refaire surface.

Un débriefing s’ensuit pour interpréter et comprendre les différents ressentis. Je propose de prendre la plume de la parole, afin de faire partager mon vécu… rien, absolument rien…L’ensemble des participants évoque des sensations : « un animal massif et puissant pour l’un », « un œil d’oiseau pour une autre », des sons… et moi rien. J’ai l’impression d’avoir raté quelque chose.

Seconde session :

On nous demande d’être en contact avec la personne à côté de nous, pour nous permettre de visualiser l’animal totem du partenaire . Retour sous la couverture, rythme du tambour qui reprendra de plus belle, changement de rythme et encore échange sur les différentes expériences vécues.

L’ensemble des participants raconte ses épopées, un oiseau magistral qui donne des informations, une famille de singes pour une autre, un caméléon pour une dernière… et à mon tour rien absolument rien pour la pauvre dame qui m’accompagne.

En revanche, me concernant, elle a vu un magnifique requin bleu… Le temps de refaire surface dans une mer agitée , elle se retrouve en compagnie de l’animal dans le bleu magnifique de la mer et lui demande « tu es bien son animal totem ? » et il lui confirme que oui et rajoute à plusieurs reprises « qu’il soit tranquille…Je domine…Je domine tout l’océan ». La dame avait tellement d’émotion dans son récit, que j’étais heureux de mon expérience.

La fin de la séance, nous avons chanté et dansé à la gloire de je ne sais pas quoi et je suis rentré pour vite comprendre et interpréter la signification du requin bleu, qui à première vue semble un animal du chakra sacré qui fait très bien écho à ma personnalité.

Voilà racontée une petite expérience chamanique très bienveillante et joyeuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.